Cent mille milliards de poèmes

Le cheval Parthénon s'énerve sur sa frise
pour déplaire au profane aussi bien qu'aux idiots
le cornédbîf en boîte empeste la remise
qui sait si le requin boulotte les turbots?
Il déplore il déplore une telle mainmise
le vulgaire s'entête à vouloir des vers beaux
un frère même bas est la part indécise
lorsque vient le pompier avec ses grandes eaux
Le loup est amateur de coq et de cocotte
une langue suffit pour emplir sa cagnotte
l'autocar écrabouille un peu d'esprit latin
Ne fallait pas si loin agiter ses breloques
tu me stupéfies plus que tous les ventriloques
le mammifère est roi nous sommes son cousin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.