Cent mille milliards de poèmes

Lorsqu'un jour exalté l'aède prosaïse
pour déplaire au profane aussi bien qu'aux idiots
il se penche et alors à sa grande surprise
il chantait tout de même oui mais il chantait faux
L'un et l'autre a raison non la foule insoumise
qui se plaît à flouer de pauvres provinciaux
nous regrettions un peu ce tas de marchandise
lorsque vient le pompier avec ses grandes eaux
Du pôle à Rosario fait une belle trotte
comme à Chandernagor le manant sent la crotte
les croque-morts sont là pour se mettre au turbin
L'Amérique du Sud séduit les équivoques
on transporte et le marbre et débris et défroques
la gémellité vraie accuse son destin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.