Cent mille milliards de poèmes

Le marbre pour l'acide est une friandise
que convoitait c'est sûr une horde d'escrocs
sur la place un forain de feu se gargarise
des narcisses on cueille ou bien on est des veaux
Du voisin le Papou suçote l'apophyse
où venaient par milliers s'échouer les harenceaux
un frère même bas est la part indécise
elle effraie le Berry comme les Morvandiaux
Le poète inspiré n'est point un polyglotte
on comptait les esprits acérés à la hotte
le chemin vicinal se nourrit de crottin
Cela considérant ô lecteur tu suffoques
les Indes ont assez sans ça de pendeloques
si la cloche se tait et son terlintintin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.