Cent mille milliards de poèmes

Il se penche il voulait attraper sa valise
que convoitait c'est sûr une horde d'escrocs
sur la place un forain de feu se gargarise
des narcisses on cueille ou bien on est des veaux
Je me souviens encor de cette heure exeuquise
le vulgaire s'entête à vouloir des vers beaux
nous regrettions un peu ce tas de marchandise
la mite a grignoté tissu os et rideaux
Du pôle à Rosario fait une belle trotte
une langue suffit pour emplir sa cagnotte
lorsqu'on revient au port en essuyant un grain
Sa sculpture est illustre et dans le fond des coques
frère je t'absoudrai si tu m'emberlucoques
la gémellité vraie accuse son destin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.