Cent mille milliards de poèmes

Il se penche il voulait attraper sa valise
lorsque le marbrier astique nos tombeaux
la critique lucide aperçoit ce qu'il vise
et fermentent de même et les cuirs et les peaux
Il déplore il déplore une telle mainmise
quand se carbonisait la fureur des châteaux
un audacieux baron empoche toute accise
que les parents féconds offrent aux purs berceaux
Le poète inspiré n'est point un polyglotte
le chat fait un festin de têtes de linotte
lorsqu'il voit la gadoue il cherche le purin
L'Amérique du Sud séduit les équivoques
exaltent l'espagnol les oreilles baroques
toute chose pourtant doit avoir une fin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.