Cent mille milliards de poèmes

Il se penche il voulait attraper sa valise
pour du fin fond du nez exciter les arceaux
sur l'antique bahut il choisit sa cerise
il ne trouve aussi sec qu'un sac de vieux fayots
Quand on prend des photos de cette tour de Pise
on prépare la route aux pensers sépulcraux
aller à la grande ville est bien une entreprise
que les parents féconds offrent aux purs berceaux
Le généalogiste observe leur bouillotte
le touriste à Florence ignoble charibotte
les croque-morts sont là pour se mettre au turbin
On regrette à la fin les agrestes bicoques
on mettait sans façon ses plus infectes loques
le mammifère est roi nous sommes son cousin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.