Cent mille milliards de poèmes

Le vieux marin breton de tabac prit sa prise
pour du fin fond du nez exciter les arceaux
le Turc de ce temps-là pataugeait dans sa crise
il ne trouve aussi sec qu'un sac de vieux fayots
Et pourtant c'était lui le frère de feintise
où venaient par milliers s'échouer les harenceaux
d'une étrusque inscription la pierre était incise
les Grecs et les Romains en vain cherchent leurs mots
Le généalogiste observe leur bouillotte
le chat fait un festin de têtes de linotte
lorsque Socrate mort passait pour un lutin
On a bu du pinard à toutes les époques
grignoter des bretzels distrait bien des colloques
mais rien ne vaut grillé le morceau de boudin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.