Cent mille milliards de poèmes

Le marbre pour l'acide est une friandise
se faire il pourrait bien que ce soit des jumeaux
le cornédbîf en boîte empeste la remise
il donne à la tribu des cris aux sens nouveaux
On était bien surpris par cette plaine grise
le vulgaire s'entête à vouloir des vers beaux
un audacieux baron empoche toute accise
lorsqu'on voyait au loin flamber les arbrisseaux
Devant la boue urbaine on retrousse sa cotte
on sale le requin on fume à l'échalotte
il voudra retrouver le germe adultérin
L'Amérique du Sud séduit les équivoques
on transporte et le marbre et débris et défroques
le métromane à force incarne le devin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.