Cent mille milliards de poèmes

Le marbre pour l'acide est une friandise
pour déplaire au profane aussi bien qu'aux idiots
une toge il portait qui n'était pas de mise
il ne trouve aussi sec qu'un sac de vieux fayots
On vous fait devenir une orde marchandise
on prépare la route aux pensers sépulcraux
il grelottait le pauvre aux bords de la Tamise
la mite a grignoté tissu os et rideaux
Devant la boue urbaine on retrousse sa cotte
le touriste à Florence ignoble charibotte
lorsqu'il voit la gadoue il cherche le purin
Les rapports transalpins sont-ils biunivoques?
on s'excuse il n'y a ni baleines ni phoques
toute chose pourtant doit avoir une fin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.