Cent mille milliards de poèmes

Du jeune avantageux la nymphe était éprise
pour du fin fond du nez exciter les arceaux
la critique lucide aperçoit ce qu'il vise
il donne à la tribu des cris aux sens nouveaux
Il déplore il déplore une telle mainmise
les gauchos dans la plaine agitaient leurs drapeaux
le gourmet en salade avale sa cytise
à tous n'est pas donné d'aimer les chocs verbaux
Du pôle à Rosario fait une belle trotte
aventures on eut qui s'y pique s'y frotte
lorsqu'il voit la gadoue il cherche le purin
On regrette à la fin les agrestes bicoques
les Indes ont assez sans ça de pendeloques
la gémellité vraie accuse son destin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.