Cent mille milliards de poèmes

Le marbre pour l'acide est une friandise
pour la mettre à sécher aux cornes des taureaux
le chauffeur indigène attendait dans la brise
et tout vient signifier la fin des haricots
Du voisin le Papou suçote l'apophyse
les gauchos dans la plaine agitaient leurs drapeaux
aller à la grande ville est bien une entreprise
lorsqu'on voyait au loin flamber les arbrisseaux
L'esprit souffle et resouffle au-dessus de la botte
une langue suffit pour emplir sa cagnotte
lorsque Socrate mort passait pour un lutin
Frère je te comprends si parfois tu débloques
comptant tes abattis lecteur tu te disloques
le Beaune et le Chianti sont-ils le même vin?


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.