Cent mille milliards de poèmes

Il se penche il voulait attraper sa valise
pour déplaire au profane aussi bien qu'aux idiots
il se penche et alors à sa grande surprise
et tout vient signifier la fin des haricots
On était bien surpris par cette plaine grise
qui clochard devenant jetait ses oripeaux
d'une étrusque inscription la pierre était incise
l'enfant pur aux yeux bleus aime les berlingots
On sèche le poisson dorade ou molve lotte
le chat fait un festin de têtes de linotte
il voudra retrouver le germe adultérin
Barde que tu me plais toujours tu soliloques
les Indes ont assez sans ça de pendeloques
si l'Europe le veut l'Europe ou son destin


Raymond Queneau

Idea and implementation by Magnus Bodin 1997
Produced in the wonderful country of Sweden.